France - Algérie : savoir raison garder

Le comité national d'entente des associations patriotiques et du monde combattant réagit aux propos sur la colonisation française en Algérie tenus par Emmanuel Macron à Alger le 14 février.

 

Voici le communiqué publié par le comité national d'entente le 27 février.


France-Algérie, savoir raison garder !
« Les propos tenus début février en Algérie par un candidat à la présidence de la République ont surpris, pour ne pas dire offensé, la plupart de ceux qui ont laissé une partie d'eux-mêmes sur cette terre algérienne et les laissent sans réponse, sans voix ou sans illusion aux questions qu'ils sont en droit de se poser :
- pourquoi avoir une lecture à la fois aussi excessive et aussi manichéenne de notre
histoire, même quand il s'agit de la colonisation ? Faut-il oublier que la plupart des infrastructures portuaires, aéroportuaires et routières empruntées par ce candidat durant son séjour en Algérie sont l'oeuvre de la colonisation? Tout ne fut pas parfait, mais d'ici à la comparer à la Shoah .....
- pourquoi celui qui veut devenir le "chef des Armées" affiche-t-il un tel mépris à l'égard des soldats, toutes races confondues, qui ont combattu sous tous les cieux, en Algérie et en France, en affirmant qu'ils ont participé à un crime contre l'humanité ? C'est mal connaître notre armée d'hier et d'aujourd'hui !
- et pourquoi, au moment où des tensions réapparaissent dans les banlieues, au moment
où les questions d'immigration et d'intégration sont au coeur des préoccupations
quotidiennes de beaucoup de Français, évoquer de faux problèmes, voire des contrevérités historiques ?
« Le propre de la désinvolture avec la vérité historique est d'ignorer le mal qu'elle entraîne », restera toujours d'actualité. »

Le général de corps d'armée (2s) Dominique Delort, président du comité national d’entente

Associations signataires du communiqué
• Acuf (Association des combattants de l'Union française)
• AEA (Anciens élèves de l'Ecole de l'Air)
• Anapi (Association nationale des anciens prisonniers et internés déportés
d'Indochine)
• Anori (Association nationale des réservistes de l' infanterie)
• SAUMUR-ANORABC (Association nationale des officiers de réserve de
1' armée blindée et de la cavalerie)
• Asaf (Association de soutien à l’armée française)
• DPLV (Association des décorés de la Légion d’honneur au péril de leur vie)
• L'Epaulette (Association des officiers de recrutement interne et sous contrat)
• Fnap (Fédération nationale des associations parachutistes)
• Fnac (Fédération nationale des amicales de chasseurs à pied, alpins et mécanisés)
• FNBMIG (Fédération nationale des blessés multiples et impotents de guerre)
• FNG (Fédération nationale du Génie)
• FNT (Fédération nationale du Train)
• Fraternelle (Officiers sortant du rang en activité militaire ou de réserve)
• Fresm (Fédération pour le rayonnement et l’entraide des soldats de montagne)
• Fsale (Fédération des sociétés d’anciens de la Légion étrangère)
• La Saint-Cyrienne (Association des élèves et anciens élèves de Saint-Cyr Coëtquidan)
• Trefle (Elèves et anciens élèves de 1'Ecole des officiers de Gendarmerie)
• UNC (Union nationale des combattants)
• UNP (Union nationale des parachutistes)
• Unsor (Union nationale des sous-officiers en retraite)
• UBFT (Les Gueules Cassées)

Actualités multimédia

Actualités multimédia

Rejoignez l’UNC !
Qui peut adhérer à l’UNC, cette association bientôt centenaire ?
Que peut vous apporter l’UNC ?
Reconversion 2.0

Reconversion 2.0

Vous êtes en recherche d’emploi (premier emploi, transition professionnelle ou en reconversion…) et vous avez besoin d’une solution enfin efficace pour réussir votre projet.
La Voix du Combattant

La Voix du Combattant

Trait d'union entre les adhérents, il ouvre largement ses colonnes aux témoignages et articles historiques.