Guerre en Ukraine : La France renforce l'Otan à l'Est

Le Président de la République a acté plusieurs renforcements substantiels de la contribution des armées françaises à la posture de défense et de dissuasion de l’Otan.

« La situation nouvelle créée par l’agression russe en Ukraine rend plus que jamais nécessaire l’expression de la solidarité entre Alliés. Elle requiert de notre part vigilance et réactivité. Ces dispositifs militaires ne visent à aucune escalade, mais simplement à participer à la défense des pays membres de l’Otan. La France assume ses responsabilités en tant qu’Allié et en tant qu’Etat européen. Elle est au rendez-vous de la sécurité de l’Europe et renforce significativement sa contribution à la réassurance de ses alliés orientaux », a annoncé la Ministre des Armées, Florence Parly, vendredi 25 février.

Il a ainsi été décidé de :
• Accélérer et renforcer le déploiement déjà prévu d’avions de chasse dans les Etats baltes, à des fins de protection et de défense de l’Alliance : dès la mi-mars, 4 Mirage 2000-5 appuyés par une centaine d’aviateurs seront déployés en Estonie. Dès jeudi 24 février, au premier jour de l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes, des patrouilles d’avions de chasse ont été engagées, à partir de la France, pour assurer des missions de défense aérienne au-dessus du territoire polonais.
• Renforcer ponctuellement le dispositif français en Estonie : un sous-groupement d’environ 200 militaires, sera déployé aux côtés de nos alliés danois et britanniques.
• Accélérer le déploiement de capacités en Roumanie dans le cadre de l’Otan. La France projettera ainsi un élément précurseur à titre national, dans des délais très courts. Ce premier élément, issu du bataillon dit « fer de lance » de la Force à très haut niveau de réactivité de l’Otan (VJTF), sera constitué d’un groupement tactique inter-armes d’environ 500 militaires. La VJTF est actuellement commandée par la France. Le Commandant suprême des forces alliées a sollicité le déploiement du bataillon « Spearhead ». La France assumera, comme elle s’y est engagée, le rôle de nation-cadre de ce déploiement de type présence avancée renforcée en Roumanie.

En tant que membre de l’Alliance atlantique, la France est un contributeur majeur à la sécurité de ses alliés et contribue à des déploiements sur le flanc Est de l’Otan. Depuis 2014, à la suite de l’annexion illégale de la Crimée par Moscou, les forces armées françaises sont engagées dans des missions de réassurance. Au titre de la « présence avancée renforcée », un détachement de 300 militaires et de chars Leclerc et blindés VBCI est déployé, alternativement en Estonie intégré dans un bataillon britannique et en Lituanie, au sein d’un bataillon allemand. Ce détachement est engagé en Estonie depuis plus d’un an. La France déploie régulièrement des avions de chasse appuyés par une centaine d’aviateurs pour assurer la police du ciel dans les Etats baltes. La France déploie régulièrement des avions de chasse, des avions de guet aérien AWACS, des avions de surveillance maritime pour assurer des missions de surveillance et de renseignement. La France déploie régulièrement des moyens navals en Mer Noire, à l’image de la FREMM Auvergne dont la dernière mission dans la zone remonte à janvier.

Actualités multimédia

Actualités multimédia

Rejoignez l’UNC !
Qui peut adhérer à l’UNC, cette association bientôt centenaire ?
Que peut vous apporter l’UNC ?
Aide à la reconversion

Aide à la reconversion

Vous êtes en recherche d’emploi (premier emploi, transition professionnelle ou en reconversion…) et vous avez besoin d’une solution enfin efficace pour réussir votre projet.
La Voix du Combattant

La Voix du Combattant

Trait d'union entre les adhérents, il ouvre largement ses colonnes aux témoignages et articles historiques.