Un légionnaire du 2e REI meurt en Irak

Mercredi 21 mars, le caporal Bogusz Pochylski, du 2e régiment étranger d’infanterie (2e REI) de Nîmes, est décédé dans le cadre d’une reconnaissance en vue de l’organisation d’une séance d’entraînement au profit de forces de sécurité irakiennes.

Le légionnaire était engagé au sein de la Task force Narvik en charge de la formation des soldats irakiens de l’Iraki Counter Terrorism Service.

Né le 14 mars 1987 en Pologne, le caporal Bogusz Pochylski a servi la France pendant plus de quatre ans. Dès son incorporation, il attire l’attention de son encadrement et fait partie des meilleurs éléments de sa section. Particulièrement rustique et endurant, il fait d’emblée preuve de remarquables capacités d’adaptation à son arrivée en régiment. Affecté à la compagnie d’appui, il excelle dans chacune des missions qui lui sont confiées, d’abord en tant que tireur anti-char puis, quelques mois plus tard, en tant que chef d’équipe débarquée. Grâce à ses nombreuses qualités militaires et à sa détermination, il est sélectionné pour rejoindre la prestigieuse section d’aide à l’engagement débarqué dans laquelle il s’intègre parfaitement.
Du 10 septembre au 10 janvier 2015, il participe à une mission de courte durée en Guyane dans le cadre de l’opération Harpie puis est projeté en république de Côte d’Ivoire dès l’année suivante. Son professionnalisme et son enthousiasme suscitent l’admiration de ses chefs.
En 2016, il participe à la mission de protection du territoire national Sentinelle pendant laquelle il se distingue à nouveau. Son comportement exemplaire lui permet d’être nommé caporal le 1er janvier 2017. Appliqué, volontaire et excellent combattant, il termine premier du stage moniteur des techniques d’intervention opérationnelle rapprochée.
Le 21 mars 2018, sa section engagée en Irak procède à une reconnaissance en vue de l’organisation d’une séance d’entraînement au profit de forces de sécurité irakiennes. Durant cette reconnaissance, le caporal chute dans une cage d’ascenseur. Pris en charge par les équipes médicales sur place, il est évacué vers la structure de l’hôpital militaire américain où il est pris en charge. Il décède des suites de ses blessures peu de temps après son admission.
Agé de 31 ans, célibataire et sans enfant, le caporal Bogusz Pochylski est mort dans l’accomplissement de sa mission au service de la France.

Actualités multimédia

Actualités multimédia

Rejoignez l’UNC !
Qui peut adhérer à l’UNC, cette association bientôt centenaire ?
Que peut vous apporter l’UNC ?
Reconversion 2.0

Reconversion 2.0

Vous êtes en recherche d’emploi (premier emploi, transition professionnelle ou en reconversion…) et vous avez besoin d’une solution enfin efficace pour réussir votre projet.
La Voix du Combattant

La Voix du Combattant

Trait d'union entre les adhérents, il ouvre largement ses colonnes aux témoignages et articles historiques.